Histoire des Maxis multicoques: Sommaire - Liste Alphabétique - Architectes - Résultats

 

M6 ORANGE 2 cata FRA 2007
à jour au: 2018
2003 Plan Ollier, construit chez multiplast, L: 37,80 m, l:36,80m; largeur: 17,90m; mat:45m; bome:17m; voilure: 700/1000m2



2003 22 décembre, mise à l'eau du bateau.

2004 Trophée Jules Verne: DNF. Bruno PEYRON
Mars "Course au Large",



Cette avarie est due au carénage profilé qui protège l’arbre d’hélice du moteur (Stern-Drive) qui est fissuré.
26 juin, Tour de l'Ile de Wight: 1er en réél/1682ttc en 3h17', 2e en compensé.
Aout "Voile Magazine",

Aout, Traversée de l'Atlantique: raté de 31'!!
Record des 24h: 706,2', soit 29,42nds.
Septembre, Traversée Méditérannée, Marseille-Carthage: record en 17h56', 50' de moins que Playstation, 25,53nds.
17 décembre, Bruno Peyron repart en campagne autour du monde, Orange II a été remis à l’eau à Lorient en vue d’un départ imminent
Photo extraite du livre "Année Voile 2004" de Patrick Chapuis:

2005 Equipage, Roger Nilson (navigateur, médecin), Lionel Lemonchois (chef de quart-barreur), Philippe Péché (chef de quart-barreur), Yann Elies (chef de quart-barreur), Ronan Le Goff (N°1, responsable accastillage et gréement), Sébastien Audigane (barreur, responsable sécurité), Jacques Caraes (régleur, responsable vidéo), Florent Chastel (N°1, responsable gréement courant), Yves Le Blévec (régleur, responsable organisation générale), Jean-Baptiste Epron (régleur, responsable avitaillement et logistique), Nicolas de Castro (N°1, responsable composite), Ludovic Aglaor (barreur), et... Bernard Stamm (barreur, responsable mécanique).
Février, Trophée Jules Verne: record en 50j16h20', à 17,89nds, Bruno PEYRON (Battu en mars 2009 par Max 8)
Février, Ouessant-Equateur: 7j03h
Ouessant- Bonne Espérance: Record en 14j08h19', bat Geronimo de 2j06h16''. (Battu en janvier 2008 par Max 8)
Equateur- Bonne Espérance: Record en 7j05h22', bat Cheyenne de 2j11h 5'
Ouessant- Cap Leeuwin: Record en 21j13h54' (Battu en janvier 2008 par Max 8)
Ouessant-180°: Record en
Ouessant-Cap Horn: Record en
Equateur- Cap Leeuwin: Record en 14j11h.
Bonne Espérance-Cap Leeuwin: Record en 7j05h35' (Battu en février 2010 par Max 8)
Cap Leeuwin-Cap Horn: Record en 10j23h35.
Tasmanie-Cap Horn: Record en 8j18h06'.
Mars 05, Cap Horn-Equateur: Record en 8j05h36'. Bat Cheyenne de 2j 5h.
Equateur-Equateur: Record en 33j16h09'. Bat Cheyenne de + de 8j.
Avril "Course Au Large",




1er mai, Défi Petit Navire, DZ: 5e ttc en 11’19’’ (26,50 nœuds)
Octobre "Seahorse",

Décembre "Voiles et Voiliers":

2006 22 mai, Bruno Peyron est à New York pour se préparer à l’assaut du record le plus rapide du monde
2 juillet, Record de l'Atlantique, New-York-Cap Lizard: record en 4j08h24', (battu en juillet 2007 par Max 8)
4 juillet, Record des 24h: 766,8', soit 31,95nds. (battu en juillet 2007 par Max 8)
Aout "Course Au Large",


Septembre "Voiles et Voiliers",

2007 20 février, Bruno Peyron a racheté l’ancien Orange 2

2009 Mai, A Vendre - For Sale, 120 ft Maxi Cat ORANGE II, Longueur 36,80 m, Prix NA / NC, Matériau Composite carbone, Année 2003, Visible Bretagne, Etat Prêt à partir, Remarques: Un potentiel inégalé pour les records
6 juin, vu à Vannes, dans le parking Multiplast.

2011 Décembre, Vannes, photo de Christophe Launay,


2014 Avril, le bateau a été racheté et va être transformé en bateau de croisiére... rapide.
Extraiits des commenatires trouvés sur le site du bateau, http://www.francoisbich.vitalia-2.fr/fr/ : "... Pour l’heure, pas moins de 7 personnes ont étés mobilisées dans les bureaux d’études sur ce projet ambitieux, qui représente 30 000 heures de travail pour le chantier et ses sous-traitants (Domicile Fixe pour le design intérieur et Golfe Agencement pour la réalisation des aménagements). Ce travail s'ajoute aux 90 000 heures qui avaient été nécessaires à sa construction.
En effet, le défi technique de ce projet résidait essentiellement sur les calculs réalisés par HDS. A l’origine, le déplacement d’Orange 2 était de 33 tonnes en charge, VITALIA II en représente 52. Il était donc important de ne pas dépasser le couple de redressement initial afin d’assurer la sécurité du bateau et de son équipage.
Pour ce faire, il est essentiel de communiquer les efforts subis par le gréement au skipper grâce à des jauges de contraintes situées sur les axes des bas haubans et des étais. Un système de vérin hydraulique permet de choquer automatiquement l'écoute de grand-voile une fois les efforts maximum atteints, plus question que le bateau navigue sur une seule coque !
"
7 septembre, vu à Vannes, au chantier Multiplast, le mat:

Vitalia II, immatriculé à Londres
2015
Encore dans le chantier...

Vendredi 17 Avril, mise à l'eau devant le chantier Multiplast à Vannes, photos du site http://www.francoisbich.vitalia-2.fr/fr/




2018 Décembre, en Malaisie