Histoire de Monocoques: Sommaire - Numéros - Liste Alphabétique

 

Stress, F
à jour au: 2017
1981 plan Vaton, construit en aluminium au chantier Pouvreau, L: 17,00m largeur: 4.65m, TE: 2.9m, dépl: 15t



1981 Construit par Marc Linski en vue de la Whitbread,

Linski Yachting, 81
1982 Novembre "Bateaux",

Pantashop, 81
? Novembre, Route du Rhum: DNF, Marc LINSKI
Arrêt aux Açores pour soigner le skipper atteint d'une appendicite aigue

Miss Stress, F ????
198? Nouveau propriétaire et nom, régates et navigations en Méditérrannée

19?? Nouveau propriétaire, régates et navigations en Atlantique

19?? Nouveau propriétaire, la Sociéte "Ame du large", pour faire du charter et de la course au large

1998 Novembre "Voiles et Voiliers",

Les Mousquetaires, ??
? Novembre, Route du Rhum: 25e/35ttc en 25j14h36', Frédéric LESCOT

2002 Bruno Reibel loue un monocoque de 17m qu’il rénove entièrement. Après une qualification bataillée, il sait qu’il a les moyens d’arriver en tête. Pas étonnant : "Je suis le seul à conquérir dans la class 1 !"
Ville de Dinard, 35
10 Novembre, Route du Rhum: 30e/59ttc en 27j22h, Bruno REIBEL

Ame du Large, F ????
2004 Le bateau est aménagé pour pour acqueillir 10 personnes en 1e catégorie, et il est homologué pour 15 personnes pour des sorties à la journée
Dinartica: 1er/? IRC

2006 23 juillet, Dinartica, Dinard-Lofoten et retour: 3 en 16j09h42' - 3 en 13j19h44' = 2e/6 IRC, Bruno REIBEL
Saint Malo, avant le départ,

Ville de Dinard, 35
10 Novembre, Route du Rhum: 60e/73ttc en 25j10h25', Bruno REIBEL

201? Au sec à Saint Malo, pour refit complet

2015 A Vendre très beau bateau Vaton initialement conçu pour le Vendée Globe.(!!??), Il ne l'a finalement pas faite, mais a participé à la Route du Rhum et la Giraglia.  Ses noms successifs ont été "Stress", "Miss Stress", "Ville de Dinard", "Ame du Large".  En cours de refit complet pour lui donner le confort intérieur moderne tout en gardant un "look" course.  Tout les aménagements intérieurs neufs, moteur neuf, mât neuf, bôme Maréchal revue, pont refait, nouveaux capots remplaçant les anciens, et nouveaux pour plus de lumière.  Nouvelle baille à mouillage avec guindeau. Nouvelle delphinière.  Table à carte inclinable à la gîte. 
Nouveaux plans intérieurs dessinés par Patrick Balta.  Refit effectué à 95%. Deux possibilités: soit vente au stade actuel de refit à 300.000 Euros TTC (validé par expertise récente) soit en fin de refit prêt à naviguer à 350.000 Euros TTC (sans les voiles, mais avec électronique et Maxsea - ancienne génération). Dans ce dernier cas, paiement de 300,000 Euros à l'achat, puis solde à la fin du refit (remise à l'eau), photos de l'annonce,


2016 24 mars, Saint Malo,

2017 Mai, Saint Malo, le bateau est remis à l'eau,